Lentement mais sûrement

Avec les vacances scolaires de mes enfants je travaille différemment privilégiant les croquis, recherches et expériences artistiques. J’avance lentement mes toiles ; j’ai beaucoup de mal à me concentrer quand je suis dans le bruit et constamment dérangée. Je profite donc de l’instant présent même si j’avoue que l’absence de mes journées de peinture sans interruption me met les nerfs à rude épreuve !

   

L’astuce du jour : j’ai trouvé le moyen de travailler d’après modèle vivant avec les membres de ma famille. Je les laisse jouer à la Wii U durant la pose ! Ci-dessous, un petit croquis de mon Cher et Tendre très concentré sur une partie de Trine !

   

Je n’ai donc pas de nouvelles toiles à vous montrer pour le moment… mais j’ai une photo de Luc Arbogast à l’Olympia, car oui, nous y étions et c’était vraiment magique ! 😀

   

7 Commentaires

  1. Coucou Diane ! C’est très sympa d’être abonné à ta newsletter, que je lis toujours avec gourmandise et grand plaisir même si j’écris rarement en retour. J’adore les chemins que tu explores, la façon dont tu as su marier ta vie personnelle et professionnelle, ton authenticité, ta passion pour les Arts Plastiques et j’en passe ! (Le médiéval aussi et l’épisode de votre mariage m’a beaucoup plu et émue. Là je t’avais envoyé un mail d’ailleurs…)
    Ton « petit croquis » de ton « Cher et Tendre » est très abouti du point de vue de l’expression, je ne l’ai rencontré qu’une fois et je l’ai reconnu… ses yeux sont… 😉
    Bonne suite ma chère Diane ! Bisou.

    Répondre
    • Bonjour ma Chère Marlène et merci pour ce sympathique message plein de belle énergie positive… Cela me va droit au coeur. Je t’embrasse. 😉

      Répondre
  2. Bonjour,

    Malgré la délicatesse de vos tableaux , je trouve qu’il y a un certain manque de lacher prise, une recherche de perfection excessive qui donne au final un aspect figé et glacé,et vous dites que la présence de vos enfants vous gêne,c’est dommage, et cela signifie bien que vous souhaitez cette maitrise totale, je peins moi même,enfant,oiseaux,chiens autour de moi et cela ne m’empêche ni de commencer un tableau, ni de le finir, ni de créer.
    Salutations.

    Répondre
    • Bonjour Isabelle,

      Mes excuses si je me trompe d’interlocutrice… cependant je ne le crois pas car ces mots je les reconnais, je les ai déjà lus il y a quelques temps… ils sont et seront sans doute toujours les mêmes. Ainsi est la vie, on ne peut plaire à tout le monde, ni en tant qu’artiste, ni en tant qu’individu… 😉

      Chaque artiste a sa manière d’être, sa manière de faire… l’essentiel est d’être en phase avec notre intériorité. Si tu peux composer dans l’animation, le bruit, ce n’est ni un défaut ni une qualité, c’est juste ta façon de faire, point. Je travaille différemment de toi, ce qui n’enlève rien à ta manière de procéder. 🙂

      Le lacher-prise et la perfection sont deux notions très subjectives dépendant du regard de chaque individu. Nous n’avons sans doute pas la même vision du monde, de l’art, de la vie… c’est ce qui fait tout l’intérêt de la grande famille humaine en général et de la famille artistes en particulier : une belle palette de couleurs variées ! 😀

      Et sinon je suis contente de te lire… si tu prends du temps pour m’écrire c’est que la vie te le permet. 😉

      Bonne continuation sur ta route…

      Répondre
  3. Je ne sais trop quoi vous dire Isabelle, je suis peinée …

    Sur Terre comme en Art (ou tout autre domaine ) il existe une place pour chacun .
    J’ai pu constater l’effet des oeuvres de Diane sur le public de tous âges, et les jurys en expos.
    On ne saurait les tromper, à la fois dans le temps et la durée…
    Pas plus que moi, qui ai ressenti tant d’émotion en découvrant ce travail et son auteure.

    Je ne peins pas du tout comme Diane, nos tempéraments ne nous le permettent pas, pourtant j’ai trouvé dans son art, dans nos rencontres et échanges , de nombreuses sources de joie, de stimulation et d’enrichissement .
    Nous avançons fraternellement, côte à côte, chacune notre chemin, chacune nos recherches plastiques et nos concepts.

    Je vous souhaite une belle et longue route Isabelle, entourée de vos animaux, de votre petit monde .

    Je te souhaite à toi, Diane, toute la paix et la sérénité que tu mérites, au milieu de ta campagne 😉 , des choses simples et authentiques que tu aimes.

    Répondre
  4. évidemment le portrait de ton cher et tendre m’interpelle, mais plus encore la photo de toi en train de crayonner! concentrée avec un air serein qui te va bien…
    ps: j’adore Luc Arbogast, son album tourne régulièrement chez moi… tu as du te régaler au concert!

    Répondre
    • Merci Sophie. 🙂 Luc a fait beaucoup d’albums avant de passer chez une Major. Son concert était vraiment bien : il a fait de l’Olympia une vraie fête médiévale ! 😀 D’ailleurs je ne résiste pas au plaisir de te faire suivre ma playlist préférée (sans pubs). 😉 http://muzofon.com/search/Luc%20Arbogast/2/

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *