Tsunokakushi

Huile sur toile 24 × 34 cm
Août 2014
200 €

 
Tsunokakushi, Diane Rousseau, Aeternalis, portrait, peinture, mariée japonaise, huile, alla prima

 

Description : Voici la troisième pièce de ma série "Aeternalis" (je vous renvoie à la première toile pour l'explication de ma démarche).

 

Le point de départ est un simple visage. Je jette l'esquisse rapidement sur la toile à l'huile diluée d'essence. Peu à peu les éléments se transforment. La présence de la fleur m'insupporte. Je crois que j'ai tellement peint de filles avec des fleurs que j'ai épuisé toute envie d'en peindre à nouveau. Je suis simplement passée à autre chose...

 
Tsunokakushi, esquisse
 

A ce stade je ne sais pas ce que sera le tableau et je trouve cela fascinant ! Je me laisse carrément porter par la peinture ! Les traits du visage changent ; j'ai envie de les rendre plus "asiatiques". Il me faut peindre vite, dans le frais ; mon symbolisme de l'éternité est à ce prix. La chevelure devient noire... je coiffe mon héroïne au pinceau... puis la décoiffe à l'essence... Finalement, je veux du blanc... là... puis là ! Un geste du pinceau plus furtif comme l'envolée d'un oiseau. Oh mais oui, je viens de peindre une mariée japonaise ! Comment s'appelle cette coiffe blanche déjà ? Tsunokakushi... c'est ainsi qu'on la nomme...

 

Tsunokakushi, Diane Rousseau, Aeternalis, portrait, peinture, mariée japonaise, huile, alla prima
 

4 Commentaires

    • Merci Delphine. 😉

      Répondre
  1. j’aime aussi !
    si vous n’avez rien , contre le mystique ,
    visitez mon site
    ça me fera grand plaisir !

    Répondre
    • Merci pour votre message Martin et bravo pour votre délicieux travail tout en finesse et spiritualité. 🙂

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *