L’arcane sans nom

tarot, arcane sans nom, peinture, technique mixte, personnage, diane rousseau

"L'arcane sans nom" - technique mixte sur toile 60x60 cm - disponible

 

Un p'tit tour dans la machine à remonter le temps...

Quand j'étais enfant, j'adorais une certaine émission de voyance animée par l'astrologue Didier Derlich sur RTL. Je n'y connaissais absolument rien mais j'étais fascinée par le tirage des cartes (que je m'imaginais) notamment celle qui me semblait être la plus magique d'entre elles : l'arcane sans nom.

(Mais pourquoi diantre n'a-t-elle pas de nom ? )

L'idée de peindre cette arcane a germé dans ma tête en début d'année. Il fallait que j'illustre à ma façon cette lame du tarot (ci-contre, dans le tarot de Marseille d'origine). 

 

Que les novices ne s'arrêtent pas à son visuel originel car cette lame n'annonce pas l'arrivée de la grande faucheuse. Elle informe au contraire d'une fin de cycle et donc d'une renaissance ! Et c'est précisément ce que je vis actuellement (entre nettoyage énergétique et prise de conscience)... alors, cette lame, illustre parfaitement mon jeu de la Vie... et celui de beaucoup d'autres en cette période bien remuante...

 

Techniquement, nous sommes ici dans une pure vision intérieure et je me suis sacrément lâchée dans la peinture intuitive ! Beaucoup de couleurs et de petits détails partout (j'adore ! )... et j'ai trouvé le moyen de faire des crânes amusants ^^.

Et oui, je sais prendre soin de toutes mes facettes car finalement, que je peigne de manière très technique ou très imaginative dans tous les cas il s'agit toujours de mon travail et de l'énergie personnelle que j'y mets. 😉

 

tarot, arcane sans nom, peinture, technique mixte, personnage, diane rousseau

tarot, arcane sans nom, peinture, technique mixte, personnage, diane rousseau

tarot, arcane sans nom, peinture, technique mixte, personnage, diane rousseau

Archange Mickaël

"Archange Mickaël" - technique mixte sur toile 50x100 cm - Collection personnelle

 

Archange_Mickael_esquisseSi vous me lisez depuis quelques temps vous savez mon attirance pour les anges en général et les archanges en particulier. Je possède beaucoup de livres sur le sujet. N'étant pas "bibelots" je ne collectionne pas les objets par contre j'ai plusieurs jeux de cartes oracles que je conserve comme des trésors.

 

Je ne sais pas pourquoi j'ai cette adoration pour ces majestueuses énergies célestes... c'est un chemin que personne ne m'a montré et que j'ai emprunté un jour toute seule sans aucune connotation religieuse. Bref, les archanges sont pour moi à la fois un merveilleux mystère et une douce symbolique que j'aime à explorer.

 

 Archange_Mickael_en_cours

 

Mon préféré de tous est l'Archange Mickaël, sans doute pour son rôle de protecteur. La tradition le représente toujours avec une épée, dans des postures dignes d'un ardent combattant. Cet archange assaillant n'est pas celui que j'ai voulu peindre. 

 

Mon Archange Mickaël protège par sa seule aura, son épée est éthérique (énergétique) et ses ailes immenses sont un abri de lumière colorée...

Archange_Mickael_detail

Il tourne vers l'Infini un regard de gratitude et de confiance...

Et quand il me porte haut, je ne crains plus rien...
 

La courte vidéo ci-dessous vous présentera le tableau et ces effets de matière travaillés à la résine. De nombreuses et minutieuses heures de travail ont été nécessaires pour réaliser cette peinture qui fait partie de ma collection personnelle. Je ferai toutefois éditer des  cartes de cette oeuvre pour que mon archange s'invite aussi chez vous. 😉 

 

 

 

Hope

Technique mixte sur toile 30 x 60 cm

Novembre 2015

400 €

 

Hope, Diane Rousseau, peinture technique mixte

 

Parfois, un sujet de peinture s'impose à moi alors que j'avais initialement prévu de peindre autre chose. C'est ce qui m'est arrivé le 8 novembre dernier. Titre, position du personnage et couleurs se sont imposés à mon esprit ; c'était comme-ci à l'intérieur de moi je ressentais l'impérieux besoin de peindre cette image et de m'y mettre tout de suite ! Comme j'écoute toujours mes intuitions c'est ce que j'ai fait. 5 jours plus tard alors que Paris pleurait des larmes de sang sous les attentats du vendredi 13, moi je peignais l'espoir...

 

Peindre l'espoir plutôt que la peur et la haine. Les artistes du nouveau monde sont faits pour ça !

 

 

L’entremonde

Technique mixte sur toile 80 × 80 cm
Janvier 2015
1200 €

 

entremonde, peinture acrylique, technique mixte, métaphysique, spiritualité, collage, Diane Rousseau

 

En début d'année 2015, j'ai pris le temps de faire un petit bilan de vie et notamment artistique. J'en suis venue à la conclusion que je ne serai jamais une peintre classique… j'ai ce coté fantaisiste, curieux et touche à tout qui fait que je m'ennuie très vite si je ne réponds pas à mes élans créatifs et à mes inspirations. 

 

Evidemment j'ai aussi choisi de faire le deuil des sujets tout public. Je ne cherche pas à plaire à tout le monde. Plutôt cesser de peindre que de me mentir à moi-même en peignant des scènes de vie ou d'intérieur avec des jeunes femmes alanguies sur des canapés, des fleurs et des services à thé ! D'autres artistes le font déjà très bien, ce genre de sujet n'a vraiment pas besoin de moi ! 

 

Plus que tout, j'aime mettre mon art au service de mes rêves et de mes intuitions ; c'est, je crois, ce qui le rend si "particulier". D'ailleurs je crois que tous les artistes authentiques expriment quelque chose de particulier dans leur art. C'est ce qui fait la grande richesse et la diversité des oeuvres.

 

L'entremonde est une création née de mon rêve du 12 novembre 2014. Un rêve qui m'a tellement marquée que j'ai eu le besoin de l'exprimer en peinture ! 

 

Le rêve : "… J'étais en combinaison blanche avec d'autres personnes. Nous étions dans une salle vitrée qui surplombait une étendue d'eau. Face à nous se trouvait une ville avec de hauts immeubles et un pont. Nous regardions cette ville. D'un seul coup la même ville est descendue par le dessus mais à l'envers (comme dans un miroir) et tout s'est mis à tourner ! Je me suis retrouvée comme suspendue dans le vide et j'ai physiquement éprouvée cette sensation de flottement et de retournement ce qui m'a secouée et réveillée !"

 

La démarche : Ce tableau est un jeu métaphysique qui explore la théorie quantique des univers parallèles et des mondes dans les mondes. Que se passe-t-il quand nous rêvons ? Notre conscience peut-elle se dissocier de notre corps physique pour vivre de multiples expériences dans d'autres champs d'action ? Avec d'autres corps ? Toutes ces questions me fascinent car elles ouvrent la voie à tellement de possibilités, elles nourrissent le coeur et l'esprit bien au-delà de la science traditionnelle. Après tout il est légitime de tenter comprendre ce que nous faisons des 90% restant de notre cerveau !

 

La technique : Technique mixte (acrylique, encre et collages). Un tableau à "lire en braille". La ville du haut est la réplique exacte de la ville du bas (à quelques lumières près), le tout fait à main levée. Le tableau peut se lire dans les deux sens (voir vidéo ci-dessous). Dans un sens le personnage semble en lévitation, dans l'autre il donne une impression de chute. J'ai souhaité un personnage au visage "planant", déconnecté… 

 

Quand l'illusion du temps s'arrête que reste-t-il ?

 

L'essentiel...

 

 

L'entremonde from Diane Rousseau on Vimeo.

 

 

 

L'entremonde,  détail - Diane Rousseau

L'entremonde - Diane Rousseau

Les sphères célestes

Huile sur toile 30×100 cm

Février 2014

Vendu

 

 

Les sphères célestes, Diane Rousseau, peinture, huile, spiritualité

Info technique : Cette peinture est un peu particulière pour plusieurs choses :

- entièrement à l'huile (hormis pour sa sous-couche préparatoire texturée), elle ne comporte aucun collage.

- le cerne noir a disparu,

- le visage du personnage présente des couches de peinture visibles pour un style plus spontané.

 

Le cerne noir qui entoure mes personnages est pour moi une sorte de protection dont j'ai beaucoup de mal à me défaire. La référence constante à Alfons Mucha et à l'art nouveau est un peu responsable de mon désir de m'en passer... car quand on connait mon travail on sait très bien que je ne m'intègre pas dans ce mouvement (qui correspond à une certaine époque révolue). J'ai donc eu l'idée de l'aura (qui me parle beaucoup puisqu'elle représente le champ énergétique des êtres et des choses). Alors que le cerne emprisonne, je vois l'aura d'avantage comme un désir d'ouverture... Je développe actuellement cette piste sur mes toiles en cours.

 

Le sujet : Dans cette toile il est question d'élévation. Vous noterez la chevelure en flamme symbolique. Les couleurs sont placées dans l'ordre des centres énergétiques du corps, les chakras inférieurs (le rouge puis le orange) accentuant le principe de l'élément feu. Le personnage lève les yeux pour nous inviter à l'élévation, qui se poursuit bien au delà de la sphère violette (le chakra coronal , celui de l'éveil spirituel)... mais ça le tableau ne le dit pas. Il appartient à chacun de ressentir ce qu'il se passe ensuite...

 

Et si vous avez manqué ma petite vidéo sur les étapes de réalisation de cette toile, je vous renvoie à cet article. 😉