Comment construire un personnage ?

J'ai réalisé une vidéo à l'attention de mes élèves et des curieux qui aiment bien savoir ce qui se passent en coulisses. 😉

 

Dans ce petit film je vous partage ma manière d'élaborer un personnage étape par étape. Ma façon de faire est académique. Je travaille par masses afin de positionner l'ensemble de mon sujet puis avance progressivement vers les détails. C'est ce que j'enseigne à mes élèves. 

 

D'autres films techniques suivront. Si vous avez des questions particulières ou des sujets que vous souhaiteriez voir développés en vidéo, je suis à votre écoute. 😉

 

 

C’est la Saint-Valentin : aime-toi !

atelier_14.02.15_1Dans mon art, j'expérimente plusieurs moyens d'expression. J'ai bien compris que ma créativité ne tenait pas en place.

Alors que je bouillonne toujours à l'intérieur d'une effervescence caractéristique, l'extérieur est plutôt calme et tranquille. 

Je vous avoue toutefois aujourd'hui que je suis une personne très exigeante, scrupuleusement organisée, et qui aime avoir la pleine maîtrise d'une situation. Et croyez vous que je vais m'auto-flageller en ressassant : "Je suis trop comme ceci, ce n'est pas bien ?" Non. Je m'accepte comme je suis et je tourne le défaut (si on le voit ainsi) en ma faveur. 

Ainsi, mon côté très exigeante me permet de toujours vouloir donner le meilleur de moi dans chaque situation même si je passe le double de temps sur certaines actions. C'est un gage de sérieux et de qualité.

Sans mon sens inné de l'organisation je ne pourrais pas faire tout ce que je fais au quotidien, entre combiner les multiples tâches de mon métier d'artiste, m'occuper de ma famille et continuer d'évoluer sur mon chemin personnel et spirituel.

Quant à la pleine maîtrise, même si je me permets de lâcher la bride dans d'autres occasions et jouer avec le flux de la vie, garder le contrôle me permet d'être efficace en tant que travailleuse en solo ; ainsi, je sais où je vais et pourquoi j'y vais ! Un capitaine ne guide pas un navire à l'aveuglette ! 

atelier_14.02.15_3

 

Parce que c'est la Saint-Valentin aujourd'hui, je vous invite, vous aussi à regarder vos travers d'un autre point de vue afin qu'ils vous aident à avancer.

Prenez soin de vous avec respect et bienveillance. Je peux vous assurer, pour le voir très souvent tout autour de moi, que l'une des causes de beaucoup de souffrances dans notre société est le désamour de soi.

Belle Saint-Valentin à tous ! 

Be my Valentin_site

Cosmogories : nouveaux projets

Je travaille actuellement sur de nouvelles toiles pour ma série "Cosmogories". Par cette appellation, je désigne mon symbolisme cosmique relatif au cycle du temps et aux étoiles.

Après avoir travaillé sur la symbolique des saisons, j'ai choisi de développer le thème des heures de manière astrale. A noter également que depuis un moment l'idée du masque me titillait ; je cherchais comment l'exploiter esthétiquement sans le faire de manière trop classique.

Je vous présente aujourd'hui les esquisses de mon projet qui se composera de trois toiles indépendantes (format 20x100 cm) pouvant se combiner en triptyque et portant pour titres respectifs : la lune du matin, le soleil de midi, l'étoile du soir. Je travaille sur les trois toiles en même temps.

 

 

Esquisse préparatoire - premier jet

 

 

 

Esquisse préparatoire au travail sur toile

Cosmogorie des heures, esquisse préparatoire, Diane Rousseau

 

Ci-dessous une photo du Salon d'Automne de la Grande Paroisse où j'ai été invitée d'honneur ce week-end... et où j'ai également été bien gâtée ! Un grand merci à ces êtres lumineux qui sont venus me voir et qui me soutiennent. C'est si bon de se sentir portée ! 😉

 

 

Une rentrée pied au plancher !!!

Ce mois de septembre me fait l'effet de débouler sur l'autoroute sans voie d'accélération !

A peine ai-je eu le temps de me marier qu'il a fallu vider l'atelier pour y créer des toilettes et un point d'eau pour mes élèves. Finie la corvée de baquets d'eau à trimballer dans les escaliers ! Nous faisons les travaux nous-mêmes (bon, je vous rassure ce n'est pas moi qui fais la plomberie ! ) et cela prend du temps car mes dévoués "oeuvriers" (mon mari et mon père) ont également des responsabilités professionnelles à gérer. Mais, à l'heure où j'écris ce billet, le dénouement est proche.

J'en ai profité pour faire du tri et de la place (car donner des cours d'arts-plastiques demande beaucoup de place ! ) et j'ai remis la main sur mes archives du grenier, à savoir, mes travaux d'école faits il y a vingt ans durant mes études à l'Atelier de Sèvres. Ce sont des formats raisin (50x65cm). En voici quelques-uns, en vrac...

Planches d'études, Diane Rousseau

Planches d'études, Diane Rousseau

Côté expositions, j'en avais initialement quatre de prévues ce mois-ci !!! J'ai dû renoncer à participer à deux expos faute d'avoir trouver le temps pour avancer mes toiles en projet... car j'ai beaucoup de mal à travailler dans le désordre, l'empressement, le bruit... notamment celui de la perceuse, de la ponceuse... Et, en cette période de rentrée, ma priorité va a mes ateliers, je n'arrive pas à faire le focus sur plusieurs choses à la fois... Je le saurai pour la rentrée prochaine et je refuserai les expos à cette période.

Avec la rentrée scolaire un nouveau rythme s'est installé (mon fils est à présent au collège ! ). Comme l'année dernière je suis allée faire la promo pour mes ateliers dans la rue. J'ai vraiment foi en ce que je fais ! Sur le plan culturel il n'y a que la musique qui soit présente dans mon village et ses alentours. Toutes les autres activités sont liées au sport ! Et je sais qu'il y a des enfants qui ne demandent qu'à exprimer leur créativité. Je me fais donc une joie d'être là pour eux !

 

En attendant la rentrée de mes ateliers j'ai une nouvelle démo pour la presse sur le feu... Je vous en montrerai prochainement un aperçu.

Et pour clore cette note un peu fourre-tout, voici quelques photos promises, celles de mon mariage médiéval... ♥ Loin d'y voir une intrusion dans ma vie privée, je pense que ces quelques clichés illustrent à merveille mes goûts et choix artistiques et cette espèce de bulle hors du temps dans laquelle je vis...

Recherches et croquis…

Dans mon billet précédent j'expliquais les différentes étapes de mon processus créatif et l'importance pour moi du mûrissement d'une idée.


J'avais, il y a quelques semaines, indiqué mon intention de me lancer dans une série sur le masque ; j'ai mis cette idée en stand-by pour la simple raison que je dois encore la laisser décanter. Si je ne veux pas tomber dans le cliché du masque de carnaval répété si souvent en peinture que le thème en devient inintéressant, je dois d'abord réfléchir au cheminement de mon idée.


Inversement, la nouvelle série sur laquelle je travaille actuellement (et que je nomme "Steam and Steel") a décollé en moi à la vitesse grand V ! Sûrement car elle laisse beaucoup de place à l'imaginaire. Et je dois dire que je m'amuse beaucoup !


Je vous partage aujourd'hui les ébauches de la première toile : "Le cheval de fer". Je trouvais l'esquisse de départ trop "gnangnan", inintéressante et je n'ai pas cherché à la développer plus. J'ai dû revoir toute ma composition afin de lui donner plus de rythme et de souplesse. Je voyage en plein rétro-futurisme... je crée une mécanique alchimique délirante... j'invente des costumes improbables qui me font dire que finalement j'aime les vêtements, ce sont juste les sacs-de-prêt-à-porter que la pitoyable mode actuelle nous vend que je n'aime pas !


Je crois que, dans mon arbre de créativité, j'ai trouvé la branche qui me fera progressivement grimper vers le surréalisme visionnaire que j'affectionne...

Le cheval de fer, esquisse - Diane Rousseau