Quintessence

Pastel sec sur carton 60x80 cm

Février 2010

Quintessence, Diane Rousseau, pastel sec
Peindre des nus est intéressant d'un point de vue technique, mais d'un point de vue philosophique, pour moi, un corps n'est ni plus ni moins qu'une illusion ! Une divine illusion, certes, mais tout de même une illusion de la matérialité ! Car le corps ne représente rien et ne vit que par le souffle qui l'anime ! Aussi, ma démarche ici est donc de témoigner d'une autre facette du corps et d'exprimer que, bien que voué à l'anéantissement, il n'en demeure pas moins l'écrin du plus beau diamant : le divin en nous !

"Quintessence" semble, au premier abord, représenter un ange. Détrompez-vous ! Il ne s'agit que d'un homme. Le corps est réalisé au pastel sec de manière contrastée et témoigne de la force brute de la matière terrestre. Les ailes sont faites de papier marouflé. Transparentes, elles se mêlent à l'arrière-plan. Sont-elles là ? Réelles ou pas ? Elles sont, en fait, un pont entre les deux mondes. Le personnage est un homme, mais il peut être vous, moi ou n'importe qui.

À travers ce tableau j'ai cherché à exprimer la quintessence de l'être et à exhaler le moi supérieur de chacun.

 

 

7 Commentaires

  1. OUAOUH ! PAS DE MOT POUR DIRE CE QUE ça m a fait. c’est effectivement divin. j’ ai envie de voir le tableau. merci

    Répondre
  2. Merci Nathalie pour votre message ! C’est très aimable à vous ! 😉

    Répondre
  3. Bonjour Diane! Je le trouve très très beau ce pastel..Le modèle est parfait, exactement comme ça que j’envisage un ange!!!!

    Répondre
  4. Bonjour, Dianounette !!!!
    Je site : « le modèle est parfait !! « 
    Il y en a qui vont avoir les chevilles qui enfle !!

    Mais non je plaisante (il faut bien que je te taquine), ton dessin est encore super !!!
    Bisous à ta famille !!!

    Répondre
  5. Delphine = Hello Delphine ! La perfection n’existe que pour les soi-supérieurs, pas pour les modèles (et heureusement ! ) 😉

    Kat = S’lut toi ! (^0^) Toi qui connais le modèle, tu sais très bien qu’il n’a pas les chevilles qui enflent car les pecto non plus ! 😉 Les peintres se permettent toutes les excentricités ! héhéhé ! ^^

    Répondre
  6. J’étais sure d’avoir reconnu le modèle ! Transcendé !

    Répondre
  7. Anne = oui, transcendé comme tu dis ! ^^ Merci Anne pour ta visite. Bizz (^3^)

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *