Mes ateliers et stages

Je parle très peu sur le blog des ateliers que je propose. Aujourd'hui j'ai décidé de vous présenter un peu plus cette facette de mon travail qui occupe une place importante dans mon métier d'artiste.

Comme vous le savez, j'ai crée, au sein de mon atelier, des cours d'arts plastiques pour les enfants. Les activités se déroulent chaque mercredi sur deux séances pour un maximum de 16 enfants (j'en ai actuellement 14). Et si je vous disais que je m'amuse autant que mes élèves cela ne vous étonnera sans doute pas ! ^^

J'ai également des projets autour de la réforme des rythmes scolaires de 2014 puisque je vais intervenir sur ma commune au sein des écoles maternelles et primaires. Je ne vous cache pas que c'est beaucoup de travail de préparation pour les mairies et les intervenants. Nous sommes en effet nombreux à vouloir proposer de réelles activités aux enfants (et non des heures de garderie). J'en reparlerai le moment venu.

 

Un samedi sur deux je donne également (toujours dans mon atelier) des cours pour adultes. Mon approche est très académique. Nous travaillons à l'ancienne, comme je l'ai appris moi-même, avec des plâtres, des compositions d'objets, des natures mortes... La construction est l'étape la plus importante, elle se fait à main levée en prenant des mesures dans l'espace avec une pige. Beaucoup de dessin donc... avant de pouvoir attaquer la couleur un peu plus tard.

   

D'ailleurs j'ai remarqué que les meilleurs élèves sont les débutants motivés. Ils n'ont aucune programmation technique (le célèbre : "Moi j'commence toujours par les yeux !" ) ni aucune programmation inconsciente (le fameux : "Mais moi j'sais pas faire ça ! " ) qui tue le talent dans l'oeuf ! Le dessin analytique est fait pour les débutants. C'est une technique lente et appliquée mais fiable qui a fait ses preuves depuis des siècles. (Ci-dessous, Marion à l'oeuvre).

 

Parallèlement je propose cette année des stages dans une association de Ris-Orangis. Je travaille sur le thème du portrait. Je réalise une démonstration sur place aux crayons pastels puis je guide les participants pour qu'ils effectuent une construction claire d'un portrait d'après photo. Le sujet du 16 novembre traitait du portrait féminin. Le prochain traitera du portrait masculin.

Il m'a été difficile de prendre des photos de mon travail. Vous n'en aurez donc qu'un vague aperçu au travers du début de l'esquisse et du portrait terminé vite fait à mon retour dans l'atelier (ci-dessous).

Si vous êtes intéressés par le stage sur le portrait masculin du samedi 14 décembre (de 15H00 à 18H00), à Ris-Orangis (91), dans le local de l'association ASA, envoyez-moi un e-mail et je vous mettrai en relation avec la responsable. Les places sont limitées.

Par ailleurs je proposerai sans doute l'année prochaine ce genre de stages directement dans mon atelier. J'ai également des stages ado à mettre en place pour les fêtes de Noël...

Je reviens dans quelques jours avec une nouvelle toile : "La lune du matin" est terminée. 😉

6 Commentaires

  1. O.O mais comment fait-elle ?

    Tu ne voudrais pas venir t’occuper aussi de nos élèves ? J’ai réunion en mairie mardi prochain, tiens, ça tombe bien, pour parler des rythmes scolaires et des propositions d’activités que nous mettons en place pour la rentrée prochaine ! C’est vrai que pour les municipalités qui n’ont pas bcp de moyens (comme la mienne), c’est un vrai casse-tête pour ne pas tomber dans la fameuse garderie 🙁
    Et pis j’aimerais bien participer à ton prochain stage, quand je vois les résultats de tes stagiaires, j’ai le crayon qui me démange…
    Bises

    Répondre
    • Et oui Anne, dans ma petite ville rurale le budget est également limité. J’ignore si la municipalité a les moyens de ses ambitions mais je serai là (avec d’autres bras motivés bien-sur) pour faire au mieux pour que cette réforme ne soit pas uniquement subie par tous mais qu’elle apporte de bons moments aux acteurs principaux : les enfants. 😉 Concernant mes cours : j’ai des élèves très consciencieuses et motivées qui n’ont pas peur de la difficulté. ça aide ! 😉 L’année prochaine je compte mettre en place des stages en petit groupe sur une journée complète avec travail d’après modèle vivant et partage du repas… Une petite ambiance familiale comme j’aime. 😉

      Répondre
  2. Je trouve ça très chouette de pouvoir, à travers ton message et tes photos, se glisser au sein de tes groupes, et ainsi respirer cette douce atmosphère d’émulation !
    En plus tu démystifies l’idée selon laquelle bon nombre d’artistes s’enferment dans leur atelier, toujours centrés sur leur petit  » moi  » et leur monde intérieur, ne refaisant surface que pour se pavaner lors des vernissages 😉
    « Vivre d’Art c’est offrir sans compter » (tiens j’ai déjà lu ces paroles quelque part non ?! ;)).
    C’est croire que le partage et la transmission nous font sortir du cadre du « châssis  » (ou de la feuille) pour aller vers l’autre, tenir sa main lorsqu’elle est incertaine, le guider de la voix, le mener à se trouver lui-même.
    C’est une rencontre qui nous élève, nous rend meilleur …
    Tu sais désormais tout cela, je suis heureuse que tu puisses à ton tour l’éprouver (encore un point qui nous rapproche 😀 )
    Bises

    Répondre
    • Tu sais bien Isa que pour moi le mot « pavaner » fait uniquement référence à la pavane, danse en vogue à la Renaissance ! Pour le reste, ce n’est pas ma tasse de thé. Quant à tes mots ils sont si joliment tournés que là, c’est toi qui les fais danser. Merci ! 😉

      — Tellement de points communs… Nous devons être soeurs cachées… comme le Masque de fer et Louis XIV. 😉 —

      Répondre
  3. Bonjour Diane,
    En lisant le commentaire d’Isa, elle a tout dit ! le leitmotiv : le partage ! Une vraie ruche votre atelier ! je ne serais pas si loin je viendrais à votre stage de portrait ! pour l’instand je mesure, il faut que je me lance à dessiner avec une pige, chaque fois je veux essayer avec ma fille mais elle ne tient pas en place (elle a 10 ans) et elle prend toujours la maison pour un cross d’équitation !!! Il est vrai que l’artiste en soi est solitaire, face à son chevalet, à s’aérer lors des vernissages !(ceux là on les reconnait ils tous poussiéreux….non je rigole !) et un atelier et quelques animations de villages (genre fresque géante avec les enfants que je ferais bien un jour ici) sont un don de soi et une ouverture aux autres, indispensable je pense pour rester connecté avec le monde et se renouveller…. Bonne continuation, Madame la Lune est très belle, j’aime beaucoup la couleur de sa peau et je devine la couleur irisée !! a bientôt !! Sylvie

    Répondre
    • Bonjour Sylvie, 🙂 En effet, l’art est partage… comment pourrait-il en être autrement ? Il s’étoufferait s’il ne l’était pas. Quant à faire poser mes enfants pour faire leur portrait je ne m’y risque pas non plus. J’attends qu’ils soient plus grands et je leur laisserai le choix d’accepter ou de refuser. Merci pour votre commentaire et votre avis sur Damoiselle Lune.

      A bientôt, 😉

      Répondre

Répondre à annoushka Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *