Je te protège

Technique mixte sur toile 60x80 cm

Octobre 2011

Disponible

 

 

Je te protège, Diane Rousseau
 

 

 

Initialement, ce projet avait débuté en 2010 au pastel sec sur papier. Cependant je vivais à cette époque, un grand bouleversement artistique : j'avais ressenti une limite à mon expérimentation picturale ; le pastel sec ne me convenait plus.

Mon travail manquait d'intensité. Je voulais parler d'amour et d'espoir et les pigments secs et mats me bloquaient complètement. J'ai donc abandonné mon projet ainsi que le pastel sec en tant que moyen d'expression.

 

 

Il y a quelques semaines j'ai pourtant ressenti le besoin de reprendre cette idée ; et elle ne m'a pas lâchée jusqu'à ce que j'en ai terminé avec elle !

Et là, ce fut autre chose ! J'étais dans la couleur, le brillant et la créativité ! (Les vêtements des enfants sont uniquement faits de papiers collés).

Peindre la Terre fut un réel bonheur... un véritable instant méditatif qui me fait dire qu'il se pourrait bien que je peigne un jour du cosmique, tant j'étais absorbée et vraiment dans l'instant présent !

Voyez ce projet comme une parenthèse dans mon travail. Une toile plus calme, moins pensée.

Je vous offre cette image en format fond d'écran (cliquez l'image ci-dessous pour l'agrandir). Si vous l'aimez, vous pouvez la télécharger, l'imprimer, vous en servir pour illustrer vos e-book, vos livres, vos sites... tout ce que vous voulez dans le but d'œuvrer pour notre terre et l'éveil de la conscience humaine. Je ne prends aucun droit de diffusion sur ce visuel. Je vous demande juste d'indiquer mon nom et mon site par respect pour mon travail.

 

Je te protège - Les enfants de Gaïa, Diane Rousseau

22 Commentaires

  1. Le pastel était bien parti, mais la version définitive est O.O sans nulle doute plus forte.
    Elle ressemble à la Diane 2011
    Tu la caractérises de parenthèse mais j’y vois beaucoup de réflexion (celle de 2010) et de toi 2011.
    Quant à la fin du monde en 2012… ne faut-il pas s’interroger sur ce qu’on appelle le monde ? Parle-t-on de la planète ou du seulement de l’univers que l’Homme a créé et dans lequel il ne se reconnait plus ? (enfin, pour certains…)

    J’avais (et j’ai encore) ce genre de conversation autour de la table avec mes enfants il y a dix ans

    Bises

    Répondre
  2. ps : mon fils de 20 ans a les cheveux plus long que les tiens… plus de coiffeur depuis longtemps ^^

    Répondre
  3. Anne => Merci pour ton message. Oui, je pense qu’il est temps de tous nous unir pour qu’enfin cette société de la compétition, du profit et du toujours + fasse partie des temps anciens.

    Concernant les cheveux de ton fils => C’est dommage pour le coiffeur mais c’est vachement mieux de s’affirmer dans son identité et qu’un homme porte les cheveux longs s’il le veut (c’est le cas d’Arnaud actuellement 😉 )

    Bisous (^3^)

    Répondre
  4. superbe tableau diane!!!
    corie

    Répondre
  5. J’adore l’idée, tu as bien fait de le faire avec tes techniques actuelles.
    Continue de nous faire partager tes réflexions, j’adore suivre ton blog :o)

    Répondre
  6. Les gens ne se rendent pas compte de l’impact de leurs paroles sur les enfants, être innocents qui absorbent tout, car ils croient malheureusement que la vérité sort de la bouche des adultes…alors que c’est tout le contraire! Tu as fais un très bel hommage à notre Terre, les couleurs, les contrastes, beaucoup de douceur et d’amour ressort de ta toile. Effectivement, le pastel sec offre un univers beaucoup trop étroit pour t’exprimer, on voit bien la différence.

    Répondre
  7. Tricot Rayé => Le pastel sec offre l’univers qu’on veut (ou peut) bien lui donner. Je m’insurge contre cette idée reçue, Na !
    Mais ce n’est plus l’univers de ma Grande Fée, les petits bouts de craies, voilà tout.

    Ah, ma chère Diane, il est plus que temps que ce monde improbable, inhumain et destructeur change. Mais il est peut-être en train de le faire. La page d’histoire de l’humanité est si lourde à tourner, qu’on ne se rend peut-être pas compte de son élévation. Et gare au fracas, quand elle achèvera sa course. L’homme est ce qu’il est, mais l’humanité est folle, inconsciente et aucune expérience du passé, aucune guère, aucun génocide, aucun cataclysme ne lui aura servi de leçon. L’expérience à ce niveau n’éclaire que les livres d’histoire.
    Le seul rempart, c’est l’éducation, apprendre encore et toujours, alors oui, ma Grande Fée, continue à avoir ce « genre » de discussions avec tes enfants.

    Et pour finir avec une note d’espoir : Cécile, un de nos modèles à l’Académie et à moi-même est en ce moment enceinte. Elle est venue me commander un tableau. Elle veut que je la peigne, nue (comme d’habitude), et sur son ventre rond, que je lui fasse…

    …la Terre !

    Répondre
  8. Corie, Virginie => Merci à vous ! 😉

    Tricot => Je partage tes mots, tu le sais. 😉

    Jean-Charles => Et oui le pastel sec offre l’univers qu’on veut lui donner en effet, c’est ce que Tricot Rayé, qui me connait bien, a voulu dire en fait : que je n’ai PAS VOULU passer par lui pour m’exprimer. 😉

    Avec lui je suis trop classique, je n’arrive pas à me libérer (la faute, sans doute, à mon adoration pour les pastels de Delatour ! ). J’entends par « me libérer » : coller, gratter, superposer, empâter ; lorsque l’art pictural devient plastique.

    Concernant l’évolution humaine, et si tout ce que l’humanité a vécu jusque là avait sa raison d’être, même dans son inconscience et ses atrocités ? Il faut souvent une goutte de trop pour faire comprendre que le vase est plein !

    Je sens concrètement une prise de conscience chez beaucoup de personnes dans mon entourage. Comme si la vie devenait si pesante que tous se sentaient dans l’urgence de la vivre autrement : avec plus d’amour et de simplicité. (Ou alors je ne croise que des gens comme ça sur ma route 😉 )

    Merci pour ta superbe (et poétique ! ) note d’espoir, Jean-Charles ! J’ai hâte de voir cette belle allégorie (la déesse Gaïa peut-être). (^_-)

    Répondre
  9. Coucou,
    J’avoue avoir été scotché quand j’ai vu cette peinture pour la première fois. Une petite parenthèse, un tableau qui ne rentre pas dans tes séries, mais qui fait prendre conscience du chemin que tu as parcouru techniquement…Oui je sais que la technique n’est pas ce qui a d’important pour toi, mais il en faut, et tu en as de plus en plus. Les volumes sont magnifiquement réalisés, et tu maîtrises le collage… en bref! bravo Diane pour cet hommage à notre Terre, c’est magnifique 🙂

    Répondre
  10. Bravo, superbe! outre l’harmonie et ce qu’elle représente, ce qui me plait beaucoup c’est ta façon de cerner, qui me procure la sensation de sécurité, de confort enfin..difficile à expliquer…mais j’imagine que tu comprends..

    Répondre
  11. Dieu merci je suis chauve et cela m’évite d’aller écouter des trucs idiots chez un coiffeur! La fin du monde pour moi c’est tous les jours quand je vais me coucher, et le monde renaît tous les matins avec le soleil. C’est à peu près ce que croyaient les anciens égyptiens non?
    L’image que tu nous offre si généreusement est belle…très belle! merci!

    Répondre
  12. Tara, Eg, Ribeirao, je vous remercie pour vos comm…

    Eg => Oui, le cerne… je ne parviens pas à l’enlever pour le moment… Il me rassure… Je comprends tes mots. 😉

    Ribeirao => Ta fin du monde est sagesse d’esprit ! 😉

    Répondre
  13. j’adore ce tableau et pour moi s’il y avait un top de tes oeuvres, je le mettrais en numéro un!
    Ah les phrases assassines des adultes!de vraies bombes à retardement ou des vaccins anti-bonheur! c’est fou cette coïncidence car on avait justement une discussion à ce sujet à la maison…

    Répondre
  14. Merci Pocahontas pour ton commentaire. Je suis ravie que ce tableau te plaise ! 😉

    Répondre
  15. Bonjour Diane,
    C’est Lianette (Laetitia d’Arras), ex-cnedienne et maintenant peintre. Je suis revenue sur le forum et suis arrivée chez toi!
    J’aime beaucoup cette peinture, qui est vraiment personnelle au niveau du style mais aussi au niveau de l’expression.
    On est tout de suite touché. Bravo!

    Répondre
  16. Salut Lianette ! 😀 Je suis contente d’avoir de tes nouvelles ! Merci pour ta visite et ton commentaire. As-tu un blog où je pourrai suivre ton travail ? À très vite ! (^_-)

    Répondre
  17. Merci pour ce joli cadeau… Je pense utiliser cette magnifique image sur mes prochains courriers, en n’oubliant pas bien sûr de mettre ton nom et adresse du blog en-dessous… comme çà mes amies auront aussi la chance et la joie de découvrir tes superbes toiles et le blog! Moi je découvre avec émerveillement!
    Sophie (Alsace)

    Répondre
  18. Bonjour Sophie, 🙂

    Pourquoi pas c’est très gentil, je te laisse faire selon ta convenance. Le principal est le message véhiculé par cette image et je suis ravie que tu y sois réceptive. Merci pour ta visite. (^_-)

    Répondre
  19. J’ai découvert votre blog et vos oeuvres via un article qui vous est consacré sur le blog de Tania. J’ai beaucoup aimé votre hommage à Magritte et vos toiles mixtes.
    Ce tableau « Je te protège » – Les enfants de Gaïa me touche particulièrement. J’ai donc décidé de faire un article sur mon blog à votre propos.
    http://www.aupaysdesdelices.com/kkrystaaal/2012/02/22/les-enfants-de-gaia-une-magnifique-toile-de-diane-rousseau/

    Répondre
  20. KkrystaaaL => Je vous ai laissé un message sur votre blog… je suis ravie que cette œuvre vous interpelle et vous remercie infiniment pour votre délicate attention… 😉

    Répondre
  21. Chère Diane,

    Cette très belle image que vous intitulez « Je te protège »…ne manque pas de me faire penser au très beau poème de Paul FORT: « La ronde autour du monde ».
    Vous avez donc l’âme d’un poète…ou d’une poétesse, si vous préférez!…

    Répondre
    • Merci beaucoup Hervé. 🙂

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *