En vrac : psychanalyse et trucs de fille…

On me demande souvent comment je m'organise entre ma vie privée, ma vie de peintre et ma vie d'étudiante. En voici un bref aperçu...

Ma journée commence à 6H45 avec mon quart d'heure de visualisation et de planification mentale. Ensuite je me prépare et m'occupe de ma famille, de mes animaux, de ma maison et gagne l'atelier vers 9H15-9H30.

Là je travaille mes cours (en ce moment j'ai programmé de l'histoire de l'art) jusqu'à 12H30.

De 12H30 à 13H00 je fais une pose miam-miam-checking-e-mail.

De 13H00 à 16H00 j'avance mes toiles.

À partir de 16H00 je m'occupe de ma famille et de l'intendance jusqu'à 21H30.

... et le soir je suis naze ! J'essaie toutefois de dormir 7 heures par nuit ; le sommeil est, chez moi, un bon pourvoyeur d'inspiration.

Le mercredi est un jour spécial. Les enfants étant à la maison je travaille sur le blog, range l'atelier, prépare des croquis, pose du gesso sur mes toiles ou entame quelques recherches créatives diverses et variées comme le relooking d'un tableau Véléda (en photo ci-dessous).

Récemment j'ai fait faire un book-photos : un florilège de quelques toiles réalisées en 2011. C'est sympa pour présenter son travail !

Et puis je ne vous avais pas montré le cadeau que j'ai reçu : un joli patchwork réalisé pour moi par Emma ! J'ai été très touchée par cette délicate attention...

Chose promise chose due. Je vous livre en pâture ci-dessous mon premier devoir de psychanalyse d'une œuvre d'art. Il concerne le tableau "Saint-Joseph charpentier" de Georges de La Tour. Je le joins en fichier PDF car son contenu est à placer devant des regards avertis uniquement. N'y voyez aucun propos blasphémateurs, il s'agit d'une étude d'après la théorie freudienne de la libido. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus !

(cliquez sur le lien pour ouvrir le fichier PDF)

On peut trouver ce rapport permanent à la libido complètement stupide (c'est le ressenti de mon compagnon) ! Personnellement je forme mon esprit à la plus totale neutralité, sans jugement, j'applique simplement les règles et joue le jeu de la psychanalyse. J'ai un examen à passer et mes état d'âmes ne sont pas au programme ! Ma note, pour ce premier devoir, est de 12/20 et je n'en suis pas mécontente compte tenu qu'il s'agissait pour moi d'une découverte, que j'ai réalisé ce devoir en deux heures (temps d'examen) et que l'avis du professeur me semble positif. 

Je reviens bien vite. J'ai un petit tableau angélique à vous montrer... (^_-)

9 Commentaires

  1. pauvre georges! mdr!!!
    corie

    Répondre
  2. « Ma journée commence à 6H45 avec mon quart d’heure de visualisation et de planification mentale »

    Les femmes ont un cerveau? :))))

    ( Non, non, ne me tapez pas dessus, je plaisante! De toute façon vous n’avez pas d’âme non plus alors…:)))) )

    Sinon, sympa le petit book de présentation. Tu vas en faire des tirages qu’on peut acheter?

    Répondre
  3. Moi, à 6h45, je contemple l’abîme de mon esprit reflété par mon bol de café 😉

    Mais que de sens dans un tire-bouchon géant!
    Dis, tu ferais l’analyse d’un de mes tableaux pour que je la mette sur mon CV artistique ?

    Répondre
  4. Corie => C’est le double effet de la psychanalyse d’œuvre : on en vient à plaindre le peintre ! ^^

    Anonyme => En effet, les femmes n’ont pas un cerveau : elles en ont deux, un droit et un gauche (pour ça qu’elles savent faire tant de choses à la fois) 😉 Quant à leur âme elle fait tellement corps avec elles qu’elle se fond jusque dans le genre qu’elles portent : f-âme ! 😉

    J’ai prévu de faire des art-books collector quand j’aurais beaucoup de toiles à mon actif, plusieurs séries bien entamées et l’embarras du choix. Pour le moment celui-ci est personnel. 😉

    Sandrine => Merci de tes visites ! 😀 Ça me fait plaisir ! 😉

    Jean-Pierre => L’abîme de l’esprit d’un littéraire doit être un endroit bien sympa ! 😀 (Un tire-bouchon ? Tu mets du Côtes-du-Rhones dans ton café ? ^^ )

    Pour la psychanalyse d’une de tes œuvres tu plaisantes j’espère ? (>_>)°° Si tu veux vraiment que je le fasse ce sera juste pour toi, pour s’amuser uniquement (je ne suis pas psychanalyste, hein ? ^^ ) et après mes exam (quand j’aurai approfondi mes connaissances…) 😉

    Répondre
  5. Wouhaou ! l’analyse… époustouflante. Un peu de l’avis du correcteur… « mais encore ? »

    A 6h45 je suis déjà sur la route mais j’ai la chance d’avoir une famille qui se débrouille enfin toute seule !

    Bises

    Répondre
  6. dommage que cet art-book soit personnel, car je t’en aurai volontiers commander un exemplaire…
    Sophie (Alsace)

    Répondre
  7. Merci beaucoup pour ce devoir en ligne ! 🙂 J’étais vraiment curieuse de le lire… Très intéressante cette interprétation à travers la psychanalyse Freudienne… Effectivement, avec Freud, tout tourne autour de la libido mais c’est ainsi 🙂

    Répondre
  8. Anne => J’ai bossé en 2 heures sur ce devoir. C’est le temps que j’aurai à l’examen ! Le correcteur est un gourmand qui passe quatre heures à table, c’est tout ! ^^

    Sophie => Merci ! 🙂 J’ai prévu de faire imprimer des art-books mais pas avant d’avoir un bon stock de visuels qui m’imposent l’embarras du choix. 😉

    Sonya => Oui c’est ainsi ! Il faut jouer le jeu et c’est tout. 🙂 En ce moment je travaille l’histoire de l’art après 1945 (notamment en Autriche) et Freud à côté c’est plutôt classe ! ^^

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *