Comment animer des ateliers d’arts-plastiques ?

Depuis que j'anime des ateliers d'arts-plastiques pour les enfants, j'ai reçu beaucoup de messages me questionnant sur le sujet, par exemple :

 

- Comment ai-je débuté ?

- Est-ce que ma licence d'arts-plastiques m'a aidée ?

- Comment est-ce que je m'organise ?

- Comment ai-je surmonté la peur de me lancer ?

 

J'ai décidé de faire une vidéo pour vous expliquer tout cela de vive voix. J'espère ainsi pouvoir répondre aux questions que vous vous posez et peut-être pourrais-je vous donner la petite impulsion qui vous manque pour vous lancer dans cette belle aventure humaine. Bien-sûr, il s'agira de ma propre expérience. Le monde est riche de pleins d'autres exemples très différents.

 

Avez-vous des questions sur d'autres sujets ? Je me propose d'y répondre ! 

 

Si vous avez des questions particulières que vous souhaiteriez me poser je peux y répondre par le biais d'une vidéo. Leur réponse pourra peut-être intéresser d'autres personnes. L'anonymat est garanti si vous le demandez bien entendu. Je vous invite à me contacter par e-mail. 😉

 

Comment animer des ateliers d'arts-plastiques ? from Diane Rousseau on Vimeo.

 

4 Commentaires

  1. Superbe vidéo Diane, quel punch !!!
    A croire que tu as toujours fait ça, bravo !

    Répondre
    • Ah ah ! ^^ Merci Ysa. Mais je ne raconte pas tout ce que j’ai du intérieurement surmonter pour avoir le courage de faire des vidéos et de les publier ! Mettre en place des ateliers d’arts plastiques à côté c’était facile !

      Répondre
  2. Merci Diane, pour cette nouvelle vidéo. Evidemment, elle apporte optimisme et une impression que tout est possible. Comme vous dites, les enfants apportent énergie et spontanéité. Mais il faut effectivement de l’audace! L’audace de se lancer vers l’inconnu, sans savoir (du moins la première année) où l’on va. Je pense que la licence d’art plastique, même si elle n’enseigne pas l’animation des ateliers, apporte une crédibilité à la création d’une association et redonne confiance en soi mais aussi aux parents qui inscrivent les enfants. Bravo et merci à vous de partager autant de temps aux autres. C’est très enrichissant pour tout le monde. Peut-être qu’un jour, quand l’audace me viendra, je me lancerais et pourrais « patouiller » avec les enfants. Merci pour tout

    Répondre
    • Je crois, Karine, que c’est nous-mêmes qui validons l’importance des choses. J’ai personnellement trouvé que la licence avait une importance pour moi-même… mais il existe des personnes qui animent des ateliers sans elle. 😉 Je crois qu’il faudra que je rédige un article sur la peur parce que vous ne m’avez pas « connue » avant et il est très facile de s’imaginer que j’ai toujours été aussi audacieuse et confiante alors qu’il n’en est rien. Je me suis construite avec le temps et j’ai choisi les matériaux pour cela ; je me suis construite avec ce qui pouvait m’élever et m’aider à atteindre mes objectifs. La vie est un long travail sur soi-même. C’est moi qui vous remercie pour votre message. 😉

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *