Comment construire un personnage ?

J'ai réalisé une vidéo à l'attention de mes élèves et des curieux qui aiment bien savoir ce qui se passent en coulisses. 😉

 

Dans ce petit film je vous partage ma manière d'élaborer un personnage étape par étape. Ma façon de faire est académique. Je travaille par masses afin de positionner l'ensemble de mon sujet puis avance progressivement vers les détails. C'est ce que j'enseigne à mes élèves. 

 

D'autres films techniques suivront. Si vous avez des questions particulières ou des sujets que vous souhaiteriez voir développés en vidéo, je suis à votre écoute. 😉

 

 

Rayonne de joie dans ton atelier !

Aujourd'hui je vais te parler d'énergie positive, de joie, de bonne humeur... tu sais... ce que tu ressens quand tu fais la fête dans ton atelier tout(e) seul(e) dans ta tête ! (Oui, je te tutoie à présent car si tu me lis c'est que tu es en résonance avec ce que je partage habituellement - peintures, écrits, vidéos - sinon tu passerais ton chemin). 😉

 

 

Il y a deux types d'artistes :

 

- celui qui donne corps à son art dans une certaine forme de mélancolie, de détresse intérieure,

- celui qui s'exprime uniquement dans la joie et qui n'arrive pas à créer quand rien ne va.

 

Etant passée par les étapes du deuil durant de longs mois, puis par une remise en questions et un nettoyage énergétique qui m'ont complètement vidée, je peux te dire que créer dans la tristesse intérieure demande énormément d'énergie. Inversement, créer dans la joie est beaucoup plus fluide et facile.

A l'origine, la joie n'est pas une quête, elle est notre façon d'être ! Regarde les très jeunes enfants ; ils sont naturellement heureux. Ce sont les expériences qu'ils vivent et qui s'impriment en eux qui les sculptent en fruits de tristesse... ou en blocs de marbre... Nous pouvons donc, après un travail sur soi, revenir à notre état de joie naturel. Cela peut être long, c'est vrai... mais cela vient surtout de toi ! Si tu te complais dans une tristesse permanente parce qu'il est gravé dans ton inconscient que sans elle tu es perdu(e) (après tout, depuis le temps, elle t'est familière ta mélancolie), tu auras un plus long travail à faire que celui qui décide que sa tristesse ne lui appartient plus.

 

Où te situes-tu ?

 

Peu importe ton parcours de vie (ton milieu social, tes activités...), si tu ne te poses jamais de questions sur toi-même, retourne à la case départ et recommence la partie ! Te questionner, prendre le temps de faire le point sur toi, sur ta vie, c'est comme enchainer les six pour sortir tous tes chevaux de l'écurie. Tu avanceras plus vite ! Faire le premier pas vers le mieux-être c'est s'autoriser à guérir.

Rayonne de joie, article Diane Rousseau

 

Une histoire de vol d'énergie

 

Je ne vais pas te parler métaphysique et éveil de conscience de l'humanité. - Pas aujourd'hui, du moins... ^^ - Je vais faire simple. Tu as sans doute dans ton entourage une personne ou une situation qui t'insupporte au point de te mettre en rogne et, au bout du compte, de te fatiguer. Bingo ! Tu viens de te faire pomper ton énergie et le pire c'est qu'en te laissant faire tu y as consenti ! Je te vois venir... Tu vas me dire : "Ah mais si tu crois que c'est facile ! Je ne peux pas faire autrement !" Et évidemment je vais te répondre : "Et pourquoi pas ? Qui t'en empêche ? Tu risques la guillotine ? La chaise électrique ?" Amer, tu rétorqueras que ma réponse est facile... sans voir combien la tienne est puérile...


Non non je n'y vais pas fort ! Tu es en train de me dire que tu donnes le pouvoir de te contrôler à un tiers (ou à une situation) et tu voudrais que j'en pense le plus grand bien ? Allons allons, je vais finir par t'offrir l'intégrale de Pokemon si tu ne fais pas l'effort de comprendre que LE POUVOIR EST EN TOI !

 

Diagnostic :

 

Que tu sois furax (l'abruti qui a reculé dans ton pare-chocs, les folkloriques élections présidentielles, une nouvelle loi à la con du gouverne-ment, etc...) ou triste comme un blobfish il est en ton pouvoir de faire PIVOTER le curseur de ton moral.

 

 

Deux modes de pensée s'offrent alors à toi :

 

- soit tu considères (comme la majorité des gens) que c'est l'évènement heureux qui est seul responsable de ton sourire... et là tu traques le moindre étourdissement proposé par la société de consommation ou tu te perds dans une addiction... bref tu oublies tes misères grâce à des subterfuges extérieurs,

- soit tu comprends que c'est parce que tu fais l'effort de sourire que viennent à toi les évènements heureux (loi de résonance) ... et là tu entends presque une musique céleste... ça y est, la voie de la Sagesse s'ouvre devant toi !

 

Tu veux mon avis ? Si tu es maître de ta vie (punaise mais réagis ! C'est TA vie, quoi ! ) tu ne te mets pas en mode "par défaut" (comme tous les Moldus), tu écoutes en toi et tu agis... car c'est ainsi que nait la magie (l'âme-agit). 😉

 

Et moi, je fais quoi pour rayonner ?

 

Attention mort d'un mythe : non, moi, Diane Rousseau, je ne suis pas née végétarienne, nimbée d'une auréole, avec un crayon en argent dans la main et un sourire extatique sur les lèvres ! J'ai été jugée à la mesure de mes jugements et me suis pris la monnaie de ma pièce ! Tout cela fut un terreau fertile pour développer ma Conscience et évoluer dans la meilleure voie possible pour moi (et je n'ai pas fini d'apprendre ! ).

En tant qu'artiste et thérapeute (je ne suis pas encore art-thérapeute mais j'officie souvent comme tel dans mes ateliers) ma sensibilité est exacerbée et j'entre en résonance avec de nombreuses autres sensibilités : celles des humains bien-sûr mais aussi celles des animaux et de notre planète Terre. Du coup je suis mal à l'aise dans une énergie qui ne convient pas à mon hyper-sensibilité alors j'ai appris à me créer une sorte d'imperméable énergétique sur lequel faire glisser les malheurs de Sophie et consorts. Car avoir de la compassion et guider l'autre ne veut pas dire porter son fardeau à sa place.

Comme toi, il y a des trucs qui m'énervent. Et quand ils se présentent j'analyse la situation et ma façon d'y répondre. La colère est saine et ne doit pas être refoulée mais évacuée puis transcendée. Il ne faut pas chercher à l'entretenir mais transmuter l'énergie qu'elle porte en quelques choses de bénéfique pour soi.

Exemple personnel : Je déteste plus que tout compta et paperasse et l'exercice peut parfois se transformer en véritable prise de tête. Alors plutôt que de nourrir ma colère je vais faire quelque chose que j'aime... comme chanter, pour remonter le curseur de mon "moralomètre". ("Libérééée, délivrééée"...) 😀

La positivité est une habitude à prendre. Notre cerveau fonctionne comme un ordinateur que l'on peut programmer et déprogrammer à force d'actions répétées.

 

Mes petites astuces au quotidien pour garder le moral au beau fixe :

 

  • Le karaoke : C'est mon violon d'Ingres ! Le chant allège la vie et augmente la joie ! Je chante depuis l'enfance (sans cours et sans aucune technique) et j'adore chanter à plusieurs en créant des harmonies vocales. J'ai un compte VIP sur l'application karaoke pour smartphones Sing. Si tu veux, tu peux écouter mes interprétations voire même me rejoindre pour chanter avec moi si toi aussi tu adores pousser la chansonnette. Le chant est ma thérapie. Et je dois t'avouer que quand j'étais gamine je rêvais d'être chanteuse de génériques de dessins animés... ^^

pensée du jour, citation, diane rousseau, esprit, régression

 

  • La méditation : Je médite cinq à six fois par semaine, de 10 à 45 minutes selon le temps dont je dispose. (Durant la méditation, 45 minutes sont comme 10 minutes car la notion de temps n'existe plus). Méditer permet de prendre du recul et de recharger nos batteries au quotidien.

 

  • Le fitness : Depuis bientôt un an, je pratique 1H30 d'abdo-fessiers par semaine (trois fois trente minutes) sur une application Smartphone en ligne (Fizz Up). Ce procédé me convient bien puisque je peux faire mon sport à 6H30 du matin. Je me suis sincèrement gainée et je peux te dire que quand tu sens la brulure abdominale tu fais le vide dans ta tête ! Par contre j'écoute mon corps et si je suis malade (migraine) je ne m'oblige à rien.

 

  • La danse contemporaine : Je n'ai jamais dansé de ma vie pourtant cette année j'ai décidé de tenter l'expérience. Les débuts ont été difficiles mais c'était sans compter sur ma ténacité de pitt-bull ! Et dans moins d'un mois : spectacle sous les projecteurs dans le magnifique théâtre de Fontainebleau !

 

  • La sophrologie : Testée en janvier, j'ai vite été conquise ! C'est comme-ci tu te soignais par la douceur et la bienveillance envers ton corps.

 

  • La cuisine créative : Il faut que ce soit amusant, végétal et réfléchi sinon ça me gonfle ! Rien de plus rasoir pour moi que faire des confitures...

 

Tout cela me procure au quotidien beaucoup d'énergie et un moral au beau fixe, ce qui m'est essentiel pour :

 

  • animer des ateliers pour enfants,
  • guider autrui et l'aider à panser ses plaies de l'esprit,
  • diffuser une bonne énergie dans mes peintures.

 

Et toi ? Que fais-tu pour avoir le coeur en fête ? Partage ci-dessous... je brûle de le savoir. 🙂

 

 

Evolution de mon art : 6 ans de technique-mixte

Ceux qui me connaissent de longue date savent que je viens de l'univers du pastel sec. J'aime beaucoup le pastel sec mais je m'y sentais trop à l'étroit pour m'exprimer : le verre, les couleurs déjà prêtes,... J'ai eu besoin d'émancipation et c'est à travers les techniques mixtes que je me suis évadée ! Et quelle évasion : coller, gratter, déchirer, faire ses mélanges, s'amuser avec la récup... bref, j'ai trouvé mon moyen d'expression en 2010 et depuis sept ans j'évolue et fais mes recherches. 

 

Le petit film ci-dessous retrace mon parcours artistique. Je le trouve très parlant car il reflète bien les différentes étapes de ma vie : tantôt davantage de fraicheur, tantôt besoin d'introspection... parfois les visages sont plus stylisés, d'autres fois le réalisme refait surface... Je me demande d'ailleurs comment font certains artistes pour faire toujours la même chose de la même façon ! Est-ce une crainte d'expérimenter autre chose ? Une contrainte subie due au besoin de vendre à tous prix ?

 

Je ne pense pas qu'il y ait de réponse toute faite à ces questions, chacun trouvant midi à sa porte (comme dit l'adage). Ce que je crois, par contre, est qu'il existe des artistes-peintres et des artistes-créateurs... et je suis de la seconde catégorie, sans aucun doute. 😉

 

(Avant que vous ne me posiez la question je vous donne la réponse : oui, c'est moi qui chante sur ce film, avec ma sensibilité... une chanson que je dédie à ma petite maman... elle aimait bien que je chante...)

 

 

Une nouvelle année à prendre comme un jeu…

La déferlante de bons voeux étant passée, je prends, à mon tour, tranquillement le temps de vous souhaitez une très belle année 2017 riche de ce que vous y mettrez... alors autant faire preuve de bienveillance, de joie et de créativité et se bouger pour faire évoluer nos situations. 

 

L'atelier Blanc, Diane Rousseau

Les arbres imaginaires et leurs gardiens. Créations des petits élèves de mon atelier.

 

Me concernant je démarre 2017 par  :

  • une refonte du système comptable de mon "art-treprise",
  • une meilleure organisation (je me suis mise au bullet journal... et ça dépote ! Je vous montrerai ça ! ),
  • une dynamique de vie plus performante (lever à 5H50 avec méditation, fitness et développement personnel),
  • une recherche active de formation d'art-thérapeute pour consolider mes acquis et aider encore plus de personnes,
  • un bilan de vie avec une énergéticienne naturopathe qui appuie où ça fait mal mais qui me révèle aussi des pistes intéressantes pour mes choix (de vie et professionnels), l'amélioration de ma santé (migraines), d'avantage d'éveil et d'ouverture de conscience.

Je continue donc mon aventure initiatique. Les choses changent quand on se bouge pour les changer !

Tenez, et puisque j'aime l'organisation et l'hygiène de vie (et que je suis une addict du carnet, du cahier et de la "to do list"), je me suis dit que je pouvais peut-être insuffler un peu de ma "punchy-attitude" dans votre quotidien par le biais de mon énergie créatrice.

J'ai donc peint la couverture d'un petit carnet. Ce carnet est une pièce unique que j'offre à l'un des abonnés à mon site par tirage au sort.

 

 

Récapitulons :

 

Pour gagner ce carnet pièce unique (couverture peinte à la main et vernie), il faut :

 

  • être abonné(e) à mon site (la page Facebook ne compte pas ... il y a aura d'autres jeux pour la page), et avoir confirmé votre abonnement,
  • me laisser un message dans les commentaires sous cet article (afin de valider votre participation).

Vous avez jusqu'au lundi 30 janvier 23H59 pour jouer. Le tirage au sort aura lieu le mardi 31 janvier. 

Ce cadeau (fait spécialement pour cette occasion) est un petit geste pour vous remercier, vous, mes abonnés, vous qui me suivez directement sur mon site, dans mon univers. D'autres petites attentions suivront. Restons connectés. 😉

Et en attendant, prenez soin de vous. 

 

Sketch Do It – saison 3

Celle qui kiffe les challenges !

J'ai eu la géniale idée de me lancer seule dans un défi dessin quotidien durant tout le mois d'août et cela m'a énormément boostée (surtout après une remise en question due à des épreuves pas drôle... bref, la vie quoi) et je salue ma divine inspiration pour cela. Comme le système fonctionnait pour moi je l'ai partagé à d'autres en créant un groupe privé sur Facebook et la mayonnaise a pris ! Les membres ne s'arrêtent plus de peindre et dessiner ! 😀

Je me rends compte que j'avance vachement bien quand je me fixe des objectifs à moyen terme découpés en sous-objectifs à court terme. Ainsi, je suis devenue une accro du challenge, une sorte de sportive de l'atelier s'entrainant quotidiennement pour se dépasser et viser, non pas la perfection, mais l'excellence dans mon métier d'artiste, un peu plus à chaque fois, à petits pas vers la meilleure version de moi-même.

Si, au mois de septembre j'ai travaillé des dessins et croquis pour un projet de publication de livre, au mois d'octobre j'ai fait le focus sur un autre projet avec la création de petites peintures.

 

Bilan

  • Hyper positif ! Je commence à être très à l'aise sur du petit format (parce que 12x12 cm ce n'est franchement pas grand ! )
  • J'ai atteint mon quota de 16 peintures (décidé en début de mois) et me suis même payée le luxe d'un format plus grand (20x20 cm) pour le dernier tableau ! Je me suis beaucoup amusée à explorer des thèmes comme les chapeaux fous, l'angéologie, la poésie, le portrait fleuri...

 

Prochain objectif : 

Le mois de novembre débute demain et je vais entamer ma quatrième saison en dressant un avant-programme de ce que j'ai à faire. D'ailleurs il s'est quasiment fait tout seul parce que j'ai encore plus d'inspiration que d'habitude ! 

Le challenge "Sketch do it" est un moteur de F1. Une fois en marche il ronronne tout seul.

 

Vous voulez vous joindre à moi ? 

Si vous êtes sur Facebook, j'ai créé un groupe privé ici : https://www.facebook.com/groups/sketch.do.it (adhésion uniquement sur demande) où nous sommes une trentaine de personnes - le groupe grandissant chaque mois - (artistes débutants ou non) à jouer le jeu du défi et à nous surprendre nous-mêmes.

 

Vous pouvez suivre mon challenge en live sur mes pages Instagram et Facebook.

 

 

Sketch Do It, mini peintures, Diane Rousseau

 

Sketch Do It – saison 2

Petit rappel des faits

Au mois d'août dernier j'ai mis au point un challenge artistique mensuel visant à prendre de bonnes habitudes dans l'atelier. J'ai appelé ce défi "Sketch do it"... car le croquis (sketch) est le minimum syndical à faire (sur 30 jours, de manière quotidienne), mais toutes sortes de créations et de techniques conviennent à l'exercice.

Pour info, ma première saison du challenge est ici : http://www.dianerousseau.fr/come-back-de-rentree

 

Objectif de ma saison 2 : 

  • Réaliser des dessins dans l'idée de concevoir un art-book de fantasy-art.
  • Technique graphite et crayon blanc sur papier kraft.

 

Bilan : 

  • Le mois de septembre, l'agitation familiale en cette période de rentrée et la reprise de mes ateliers ont chamboulé mon organisation d'août. J'ai du revoir mon planning et m'adapter.
  • J'ai également compris que pour la réalisation de mon futur livre je préfère prendre le temps de réaliser des dessins plus aboutis plutôt que des croquis rapides. J'ai essayé d'alterner les deux mais j'ai plaisir à dessiner lentement.
  • Je n'ai pas atteint, en fin de mois, le quota de 30 dessins mais de 24 ! Cela me permet de comprendre la nécessité de mettre l'outil ("Sketch Do It") au service de notre objectif et non pas de s'adapter à lui.

 

Prochain objectif : 

Le mois d'octobre débute demain et j'entamerai donc ma troisième saison du challenge avec quelques adaptations :

  • Réalisation de 4 productions par semaine au lieu des 7 initialement prévues. Je devrais donc avoir 16 nouvelles créations à la fin du mois.
  • Travail effectué en technique mixte sur petits formats carrés.
  • Thème libre.

 

Vous voulez vous joindre à moi ? 

Si vous êtes sur Facebook, j'ai créé un groupe privé ici : https://www.facebook.com/groups/sketch.do.it (adhésion uniquement sur demande) où nous sommes actuellement 15 personnes (artistes débutants ou non) à jouer le jeu du défi et à nous surprendre nous-mêmes. Le bilan est positif sur la créativité, la motivation et l'amélioration graphique. Je vous partagerai l'avis des membres un peu plus tard.

 

Info newsletter : 

A partir du 1er octobre, vous ne recevrez plus de mes nouvelles à chacune de mes publications. A la place une newsletter mensuelle reprenant mon activité, vous parviendra chaque début de mois ; ceci afin de ne pas alourdir votre messagerie, sans doute aussi chargée que la mienne ! Voyez comme je prends soin de vous ! 😉

 

Les dessins sont visibles en entier sur mes pages Instagram et Facebook.

 

sketch do it, dessin, diane rousses