Croquis pour un prochain grand turban

Diane Rousseau, croquis turban work in progress

J’aime dessiner. J’ai d’ailleurs plusieurs carnets de croquis de toutes les tailles et de différentes qualités de papier.
J’aime surtout dessiner en dessous de mes peintures ! En fait j’aime faire une esquisse assez solide et aboutie car, pour moi, le dessin est à la base d’une bonne peinture figurative. Je vois souvent beaucoup de peintres figuratifs qui passent peu de temps sur leur dessin préférant travailler la couleur. Malheureusement le résultat final s’en ressent souvent (avis personnel).
On peut vouloir se passer de dessin préparatoire mais cela doit faire l’objet d’une démarche personnelle privilégiant, par exemple, la spontanéité du trait, la touche ou le jeu du hasard durant le processus créatif.
Mais quand on peint de manière réaliste, ou, tout du moins, largement inspirée de la réalité visuelle, le dessin doit être clair pour nous permettre de comprendre notre sujet et l’exprimer clairement sur la toile.
Ainsi, j’utilise des livres d’esquisses de modèles vivants pour bien comprendre les positions des corps et des membres de mes personnages, combinés à mes photos personnelles et parfois même au miroir pour reproduire un geste et mieux me l’approprier.
Je travaille actuellement sur mon prochain grand turban. J’ai choisi une pose un peu compliquée (encore un petit défi 😉 ) car j’ai un effet de torsion du corps et de raccourci sur les jambes. Ajoutons à cela une vue de plongée et un cadrage en oblique… il faut au moins ça pour chercher à m’améliorer chaque jour d’avantage ! 😉

 

Recherche en cours non finalisée qui sera remaniée

 

Diane Rousseau, croquis turban

9 Comments

  1. Salut! Je ne dirais pas mieux,les esquisses c’est souvent ce que je préfère .L’esquisse est plus intime, elle dévoile le vrai talent de l’artiste, s’il ne sait pas dessiner il saura moins bien peindre, c’est mon avis…
    Et là je vois que tu es une artiste qui dessine “vachement” bien! (j’ai pas d’autre mot!)
    Voilà, c’est tout!
    Je te souhaite une bonne continuation!

    Reply
  2. Merci Ribeirao, ton message me touche, venant de la part d’un bon graphiste. 😉

    Reply
  3. C’est vrai que cette esquisse à elle-seule ferait presqu’un beau tableau ; )

    Reply
  4. Je prends des leçons : j’aime ta façon de composer de manière franche, limpide .
    Et toujours cette ligne forte qui délimite tes figures.
    N’aurais-tu pas été maître-verrier dans une autre vie ?
    Encore une perle de plus à ton collier, ou plutôt une note de plus à la douce sonate que tu dédies à la femme. Bises

    Reply
  5. Merci Audrey et Isa. 😉

    J’ai toujours eu un trait affirmé pour mes esquisses. J’aime la ligne franche. Je crois que c’est une question de caractère. D’autres personnes ont également du mal à renforcer les contrastes, moi c’est l’inverse. Il faut faire selon son tempérament. 😉

    Reply
  6. Le dessin est à la base de toute bonne réalisation, c’est certain.
    Mais moi qui suis plus coloriste que dessinatrice, je me contente de poser les bases, les plus justes possibles, évidemment, avant de poursuivre et finir en couleur, quelque soit le médium employé.
    Bien sur, je ne prétens pas obtenir des résultats hyper-réalistes et encore moins dans le domaine du portrait que je n’ai guère exlorer (sauf sur commande) ; mais le dessin me demande trop de temps, trop de soin. Mon côté fainéante ?

    Ton approche me fait penser à ma fille qui aborde cette année les cours d’anatomie et de modèles vivants !

    Reply
  7. Bonjour Anne, 🙂

    Bien sûr, je m’exprime POUR MOI lorsque je dis que je pense que le dessin est à la base d’une bonne peinture. Il y a des gens qui se moquent du dessin et qui pourtant vibreront devant une peinture même si celles-ci comporte des erreurs… 🙂 En fait il faut s’accorder avec ce que nous sommes et ce qui nous convient. 🙂 Si tu as besoin de plus de spontanéité dans ton approche picturale c’est ta façon d’être et je pense qu’il n’est pas bon que tu te plies à une règle du jeu qui n’est pas la tienne. Moi c’est l’inverse… même dans l’abstraction j’ai besoin de me créer mes propres cadres de structure… c’est dans mon tempérament (ordonné et assez structuré). 🙂

    En résumé je dirais qu’en art il n’y a de règles que celles auxquelles on veut bien croire ! Et c’est de cela que se nourrit la multitude de genres. 🙂

    Ta fille a bien de la chance : l’étude du modèle vivant au quotidien est, pour moi, le meilleur exercice qui soit ! 😀

    Reply
  8. Il y a 2 écoles en fait. Mais perso, étant plutôt “graphique”, je préfère aussi faire une bonne esquisse qui tienne la route avant de peindre. Ici, j’ai rencontré des peintres qui font aussi une ébauche graphqiue avant de peindre et d’autres qui y vont direct. La deuxième catégorie – plus nombreuse – s’estime (en toute modestie) de véritables peintres parce qu’ils n’ont justement pas besoin de faire d’esquisse avant. Bon ben tant mieux pour eux, mais chacun son truc à la limite. Je ne vois pas pourquoi ils détiendraient la vérité.

    Perso, je me suis forcé (c’est le mot) à essayer de peindre en peinture directe, sans esquisse préparatoire histoire de voir ce que ça donne mais…Le résultat est décevant, surtout pour moi qui suis tant habitué à dessiner au préalable. Là je perds mes repéères et je n’arrive pas à rattraper avec la peinture.

    A l’inverse, quand je fais une bonne esquisse au préalable, la peinture est bien meilleure à la fin car l’architecture de ce qui sera la composition et le sujet est déjà bien posée. N’en déplaise à mes amis “véritables artistes”, sans foi ni loi, seul le résultat compte pour moi dusse t-il passer par un esquisse et être marqué du sceau éternel de l’opprobe de n’être pas un artiste véritable…

    BBDR

    Reply
  9. Salut Manu, 🙂

    Je te rejoins sur ta façon de procéder. Quant à ceux qui pensent détenir la vérité, laissons-les se satisfaire de leurs illusions ! 🙂 Chaque artiste est acteur de son art et libre de le travailler comme bon lui semble ! Il y a quelques siècles le dessin était à la base de tout, aujourd’hui soit on le porte aux nues en critiquant le reste, soit on le relègue au rang d’un esthétisme amateur ! Tout ceci est stérile et n’a pas de sens !

    Le dessin n’a d’intérêt que pour l’artiste qui l’apprécie : comme toi, moi, et beaucoup d’autres. Il fait simplement parti de nos goûts et appuyer notre art dessus, si tel est notre choix, en toute sincérité et modestie, n’est ni honteux ni stupide. Alors continuons ! 😀

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *